Politique internationale

Les apprenti·e·s de l’EICnam s’internationalisent !

23 septembre 2020

L’EICnam a récemment adapté sa stratégie en matière de politique internationale pour ses formations initiales sous statut d’apprenti·e (FISA). Les apprenti·e·s ingénieur·e·s de l’EICnam doivent désormais obligatoirement effectuer une mobilité individuelle professionnelle au sein d’une entreprise ou d’un laboratoire de recherche à l’étranger. En complément, une mobilité individuelle académique ou une mobilité collective peuvent éventuellement être proposées en fonction des filières.

Logo CTI Une politique internationale qui évolue

C’est en accord avec les recommandations de la Commission des Titres d’ingénieur (CTI) incitant au développement de la mobilité internationale des apprenti·e·s et outillée la nouvelle Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée en 2018 - prenant des mesures concrètes pour lever les freins à la mobilité des apprenti·e·s - que l’EICnam a fait évoluer sa politique concernant la mobilité de ses élèves.

Les opportunités de la mobilité internationale

Avec la possibilité de partir à l’étranger dans le cadre de leur formation, c’est une réelle opportunité de découverte et d’ouverture à la diversité qui est donnée aux apprenti·e·s. Partir en mobilité hors de son pays d’origine leur permettra de se familiariser avec la culture du pays d’accueil et d’apprendre à s’exprimer dans une nouvelle langue. Ça sera aussi l’occasion pour eux d’enrichir leurs pratiques professionnelles et leurs compétences par la découverte d’outils et de techniques propres au pays d’accueil.

L'accompagnement des élèves à l'international

Pour les accompagner au mieux dans cette nouvelle aventure, l’Ecole d’ingénieur·e·s du Cnam a conçu et met à leur disposition plusieurs outils :

  • Un onglet international pouvant dorénavant être consulté sur la page internet de l’EICnam. Il y est expliqué la politique internationale de l’École et les modalités de la mobilité des apprenti·e·s. Une attention particulière a été donnée à la clarification des possibilités d’aides financières et au programme européen Erasmus +.
  • Un guide de la mobilité internationale permettant de diffuser auprès des élèves ingénieur·e·s des informations pratiques et des conseils pour organiser au mieux leur départ à l’étranger. Ce document peut être consulté et téléchargé sur le site internet.

L'accueil des élèves étrangers

L’EICnam est par ailleurs convaincue que la richesse des échanges internationaux passe aussi par l’accueil d’élèves étrangers dans ses formations. Dans une dynamique de recherche de solutions pour favoriser la mobilité entrante, l’EICnam a intégré le réseau n+i qui permet à des élèves étrangers d’intégrer un programme permettant d’accéder au cursus d’ingénieur·e·s via l’apprentissage.